PIERCING

Le piercing est une pratique de modification corporelle, à visée esthétique, qui nécessite de transpercer la peau ou les muqueuses (effraction cutanée ou muqueuse) à l’aide d’aiguilles ou de cathéters, afin d’y mettre en place de façon durable un objet (généralement appelé bijou et de nature métallique).

Différentes parties du corps peuvent être percées, chacune ayant des origines et des significations différentes.

1.  l’oreille:

Les piercings aux oreilles semblent banals mais il ne faut surtout pas en négliger la cicatrisation et il faut bien veiller à respecter les délais avant de changer de bijou. En effet, ces piercings sont pour la plupart des piercings au cartilage et peuvent donc créer des complications telles que les chéloïdes (excroissance caoutchouteuse de la peau se formant autour du piercing) ou les irritations.
Les rejets sont tout de même très rares aux oreilles.
Il est également recommandé ne pas jouer avec les bijoux des piercings au cartilage, même une fois cicatrisés parce que le cartilage est fragile et se blesse assez rapidement.

Piercing lobe: Peut-on encore parler de piercing pour le lobe de l’oreille? Cette pratique, tellement entrée dans les moeurs, est nettement plus acceptée par la société que la plupart des autres piercings. .
Depuis l’aube de l’humanité les femmes et les hommes se percent les lobes des oreilles. Les marins furent parmi les premiers à oser le bijou à l’oreille. Il était censé améliorer leur vue en passant par un point énergétique méridien.
C’est aussi le plus facile à stretcher (écarter): dans la plupart des tribus primitives, les trous étaient progressivement élargis par le port de bijoux de diamètre de plus en plus important.
On peut alors y mettre un bijou de type plug ou tunnel jusqu’à des diamètres dépassant parfois l’imagination.

Temps de cicatrisation du piercing lobe: quelques semaines, relativement rapide.
Types de bijoux : Anneau, barbell droit, boucles d’oreilles, plug, tunnel, etc. On a l’embarras du choix et on voit parfois même des bijoux prévus pour le piercing à la langue mis sur le lobe.

Mais il n’y a pas que le lobe qui puisse être percé dans l’oreille, il est possible de percer tous les replis de l’oreille, ainsi que le cartilage (pratiqué en particulier chez les Massaïs en Afrique).

Piercing tragus et anti-tragus: Le tragus est l’un des piercings aux oreilles les plus répandus. Il se situe sur le petit triangle de cartilage qui couvre le canal auditif de l’oreille. C’est un piercing assez douloureux, comme tous les piercings qui sont sur du cartilage.

Le piercing anti-tragus se trouve quant à lui sur le cartilage qui s’oppose directement à celui du piercing tragus, juste au dessus du lobe des oreilles.

Temps de cicatrisation du piercing tragus et anti-tragus : 2 à 12 mois.
Types de bijoux pour le piercing tragus et anti-tragus : Petit barbell droit, petit anneau ou petit stud.

Piercing oreille hélix: c’est un piercing effectué sur le bord du cartilage de l’oreille qui forme une sorte de repli sur lui-même plus ou moins prononcé chez les personnes.
Il peut se faire n’importe où sur le bord de l’oreille.
Ce piercing peut faire relativement mal selon les personnes, étant donné qu’il est dans le cartilage. La cicatrisation dure également plus longtemps que la plupart des autres piercings situés hors cartilage.

Temps de cicatrisation du piercing hélix : 6 à 8 mois.
Types de bijoux pour le piercing hélix : Anneau, barbell droit ou stud de petite taille (16G / 1.2mm maximum en général).

 

 2. le nez:

Le piercing de la narine vient principalement de l’Inde où il était réservé aux castes supérieures. Il est arrivé en Europe pendant les années hippies, les babas-cools venant chercher une nouvelle spiritualité à Goa et ailleurs.

Le piercing au nez est un piercing qui généralement assez douloureux puisqu’il s’agit là de percer le cartilage.
Alors attention donc, pas de pistolet pour ce piercing ! Le pistolet provoque des micros fissures qui cassent le cartilage.
La douleur du piercing au nez se dissipe relativement vite mais se fait sentir quelques jours lorsque la peau est tirée (quand on baille par exemple).

Temps de cicatrisation du piercing nez : 1 à 3 semaines.
 

Le perçage du septum, cloison centrale du nez, est originaire de Nouvelle Guinée, où les Papous l’ornent d’un os en bois.
Le piercing septum est couramment stretché (élargi).

 

 

3. la langue

Ce piercing viendrait d’un rituel Maya, les prêtres se perçant la langue pour communiquer avec les Dieux.
C’est un piercing particulier puisqu’il est le seul piercing qui se fait sur un muscle. Pour cette raison il ne fait pas mal au moment du perçage mais il est cependant douloureux dès les minutes qui suivent, et ce pendant deux semaines environ.
Sa cicatrisation est plutôt rapide mais il se rebouche également très rapidement chez la plupart des personnes lorsque le bijou est retiré (parfois un quart d’heure suffit).
Il faut donc toujours prévoir d’avoir quelques bijoux avec soi au cas où une boule se dévisserait ou se casserait.

Ce piercing, effectué verticalement sur le sillon médian, n’est pas toujours possible! La langue doit être suffisamment longue avec un filet peu développé.

Temps de cicatrisation du piercing langue : 4 à 8 semaines (un muscle ne cicatrise jamais totalement comme le ferait la peau).
Types de bijoux pour le piercing langue : Barbell droit ou anneau

 
4. les lèvres

Comme pour la langue, ce piercing vient des Aztèques et des Mayas qui se paraient les lèvres de bijoux.

En Amérique centrale et Amérique du sud, certaines tribus se percent la lèvre inférieure et agrandissent le trou pour y placer des plateaux en bois (un peu comme le montrait l’ami tribal de Sting il y a quelques années).

Tout le contour des lèvres peut être percé.
Il faut faire particulièrement attention lors de la cicatrisation car il se situe directement dans la lèvre, zone fragile du corps composée de muqueuse.
On y mettra généralement des bijoux en plastique de type bioflex ou bioplast pour ne pas abimer les gencives, et on évitera de trop jouer avec.

Temps de cicatrisation du piercing labret : 8 à 10 semaines.
Types de bijoux pour le piercing labret : Anneau, stud, spirale…

Certains endroits portent des noms particuliers :

  • Labret (lèvre inférieure) : Les Eskimos portaient parfois un bijou en os sous la lèvre inférieure. On retrouve la même pratique chez certaines tribus africaines et amazoniennes mais avec un bijou en bois. On peut placer un anneau ou un labret stud.
  •  Madonna :  piercing effectué au dessus de la lèvre pour donner l’illusion d’une mouche. Il est donc préférable de placer un labret stud.
  • Medusa (lèvre supérieure) : piercing  effectué au dessus de la lèvre sous le nez. Le labret stud est le bijou qui s’adapte le mieux.

 

5. le nombril

Le port de bijou au nombril remonterait à l’ancienne Egypte: un apanage exclusivement réservé à l’époque au pharaon et aux familles Royales. Cette pratique a aussi été découverte à Hawaï au début de la Seconde Guerre Mondiale.

Aujourd’hui, il fait partie des piercings les plus prisés par les demoiselles qui l’exhibent fièrement avec un tee-shirt court.

Il est effectué généralement dans la partie supérieure du nombril qui est pourvue d’un repli.

Certaines personnes ont un repli situé dans la partie inférieure du nombril.
Dans ce cas, le piercing sera effectué en bas. On peut placer un anneau ou une barre courbée (navel barbell).

La cicatrisation du piercing au nombril peut aller très vite mais peut aussi provoquer des complications et des rejets comme pour un piercing de surface. Il faut éviter les frottements et les manipulations lors de la cicatrisation.

Temps de cicatrisation du piercing nombril : 2 à 6 mois jusqu’à 1 an.

Comme pour la langue ce piercing n’est parfois pas possible! S’ il n’existe pas de repli (nombrils plats ou qui ressortent) il ne peut pas être effectué.

 

6. l’arcade:

On n’a pas encore retrouvé d’origines tribales à ce type de piercing.
Il est en général pratiqué sur la partie inférieure des sourcils, dans l’axe de son choix. Le piercing à l’arcade est un piercing extrêmement répandu, voir le plus commun des piercings.
Sa cicatrisation se fait généralement sans souci particulier même si l’on a pu observer certains cas de rejets.

Temps de cicatrisation du piercing arcade : 6 à 8 semaines.
On peut y placer un anneau ou une barre (barbell).

Piercing anti-arcade (Larme ou Oeil de chat):
C’est un dérivé du piercing à l’arcade. Il se situe sous l’oeil, au niveau de son coin extérieur, épousant la ligne que forme la paupière inférieure (ou qui s’y oppose). Il peut poser des problèmes de rejet étant donné qu’il s’agit d’un piercing de surface.
On parle plutôt de piercing anti-arcade lorsque l’on y met un piercing de type barbell et d’un piercing Larme ou Oeil de chat lorsqu’il s’agit d’un piercing de type microdermal.

Temps de cicatrisation du piercing anti-arcade : 3 à 6 mois.
Types de bijoux pour le piercing anti-arcade : Barbell courbé (piercing banane) ou microdermal.
Risques particuliers du piercing anti-arcade : Il s’agit d’un piercing de surface, il peut donc entrainer toutes les complications classiques d’un piercing de ce type (rejet, etc.).

 

7. le téton

Le piercing des tétons trouverait ses origines au début de l’ère chrétienne chez certains légionnaires romains.

En Amérique centrale, la population s’en servait lors du rite du passage à l’age adulte.  Cette pratique était, paraît-il, également en vigueur à la cour de la Reine Victoria.

Aujourd’hui, ce piercing est l’un des plus douloureux pour les hommes ,  mais il fait moins mal aux nanas : vous avez dit parité ?

Ce type de piercing peut être effectué horizontalement ou verticalement. Les deux types de piercing peuvent être combinés.

Le piercing au téton et l’allaitement ne doivent pas être négligés par la mère. Rien n’indique que ce piercing empêcherait l’allaitement, cependant il est fortement déconseillé de nourrir un bébé quand le piercing n’est pas totalement cicatrisé (question d’hygiène pour le bébé et risque d’infection pour la mère).
Il est également recommandé de retirer le bijou lors de l’allaitement. Celui-ci constitue un danger pour le bébé si il est mal fixé et qu’il l’étouffe une fois avalé. De plus, le bijou peut provoquer de fortes gênes comme des vomissements ou un mauvais positionnement qui empêcherait au bébé de bien téter, etc. Enfin le bijou peut tout simplement abimer les dents et les gencives de l’enfant.

Temps de cicatrisation du piercing téton : 2 à 4 mois.

 

LES  RISQUES  DU PIERCING

L’ effraction cutanée qu’est le piercing constitue une porte d’entrée potentielle pour des agents infectieux, au moment de la réalisation du geste mais également dans la période de cicatrisation qui s’ensuit. Sa pratique nécessite donc que toutes les précautions soient prises pour limiter les risques de transmission des infections.

Les infections ne sont pas les seules complications possibles du piercing. Les phénomènes allergiques sont fréquents et bien connus des perceurs, de même que d’autres complications de type traumatique.

Pour percer et insérer le bijou j’utilise une aiguille creuse ou une canule intraveineuse rigoureusement stériles.

L’acte ne prend que quelques instants et n’est pas plus traumatisant pour l’organisme qu’une prise de sang.

 

En aucun cas je ne vous percerai au « pistolet », instrument impossible à nettoyer et stériliser correctement et donc particulièrement dangereux, dont l’utilisation doit être proscrite  y compris pour le piercing du lobe de l’oreille auquel il est théoriquement strictement réservé.

 

APRES  LE  PIERCING

Le temps de cicatrisation totale minimum varie pour chaque piercing:

Cicatrisation piercing visage:
Labret: 6 à 8 semaines
Lèvre décalé: 6 à 8 semaines
Lèvre supérieure:2 à 3 mois

Nez: 3 à 4 mois
Septum : 4 à 8 semaines

Langue: 4 à 8 semaines

Arcade: 6 à 8 semaines
Larme de chat: 3 à 4 mois

Cicatrisation piercing corps:
Nombril:6 à 9 mois
Téton féminin: 6 à 9 mois
Téton masculin: 3 à 4 mois

Surface: 6 à 9 mois

Cicatrisation piercing oreille:
Lobe: 4 à 8 semaines
Tragus: 3 à 9 mois
Anti-tragus: 3 à 9 mois
Hélix: 3 à 9 mois

La cicatrisation totale signifie que votre piercing a totalement été accepté par le corps et que les risques de complications sont ensuite quasi-nuls.
Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas changer de bijoux avant, même s’il est tout de même conseillé de respecter ces délais avant de mettre son premier bijou personnel afin d’éviter tout risque d’infection ou autres problèmes.

Quelques règles d’or :
– Ne jamais porter un piercing déjà porté par quelqu’un d’autre (même cicatrisé)
– Toujours se laver les mains lors des manipulations
– Eviter de trop dormir sur son piercing, surtout en phase de cicatrisation
– Eviter de porter un piercing pendant en dormant (avec chainette, par exemple)
– Manipuler les bijoux dans un environnement propre et désinfecté
– Ne jamais hésiter à contacter son perceur en cas de doute

CHANGER DE BIJOU:
Avant de changer son bijou, il est conseillé d’attendre en général de 2 à 4 semaines, quel que soit le type de piercing.

Sachez que plus vous attendez avant de changer votre bijou et moins grands seront les risques de complications.

Demandez l’avis de votre perceur avant de changer la première fois, lui seul est apte à vous donner le feu vert car il est la seule personne qui sache exactement ce qu’il y a de mieux pour votre piercing (même un autre perceur n’en saura pas autant puisque ce n’est pas lui qui a fait votre piercing).
Tant que votre piercing vous gêne (démangeaisons, douleurs) ne changez surtout pas de bijou.

Dans tous les cas, procédez par étapes et respectez quelques règles lors du changement de bijou :
– Ne mettez jamais un bijou déjà porté par quelqu’un d’autre
– Lavez-vous les mains avant la manipulation
– Désinfectez le nouveau bijou avec les produits que vous utilisiez lors des soins et avec un désinfectant comme de la Biseptine selon le piercing dont il s’agit (demandez avant à votre pierceur, certains produits peuvent être irritants)
– Lavez-vous les mains encore une fois
– Préparez le nouveau piercing pour être prêt à le mettre (retirez une boule, un pique, etc.)
– Retirez très délicatement le bijou que vous portez
– Insérez très délicatement le nouveau bijou (ne jamais forcer)
– Refaites les soins du début pendant au moins 2 semaines et jusqu’à ce que vous ne sentiez aucune gêne (douleur, démangeaison, etc.)


Laisser un commentaire